• Voyage et Culture
Publié le August 29, 2018

Les 7 plats américains que vous devez goûter

Par Mandy Cook

Attention : cet article est susceptible de provoquer une faim intense.

 

L’une des plus grandes satisfactions de ceux qui visitent les États-Unis consiste à goûter les différentes spécialités culinaires que ce pays a à offrir ! De la Californie au Texas, en passant par la Floride et le Maine, les Américains sont fiers des plats, des traditions et des recettes qui rendent leur cuisine si unique. En tant qu’Au Pair, vous aurez de nombreuses occasions de goûter les meilleurs boissons et plats américains – non seulement avec votre famille d’accueil, mais aussi lorsque vous voyagerez à travers le pays ! Si vos papilles sont prêtes, nous vous suggérons de débuter avec ces 7 plats emblématiques :

 

Apple Pie

“As American as apple pie.” Voici une expression que vous entendrez souvent – et c’est la pure réalité ! Ce dessert doux, au goût fruité et onctueux, est un trésor national et depuis toujours la tarte favorite des Américains, selon l’American Pie Council. L’histoire de l’apple pie aux États-Unis semble remonter au XVIIIe siècle, lorsque des pionniers fondateurs ont rapporté d’Angleterre des graines de pommier. Comme beaucoup de traditions et d’expériences maintenant chères au cœur des habitants des États-Unis, l’apple pie a été introduit dans la culture locale et transformé en quelque chose de typiquement américain. Depuis cette époque, les Américains à travers le pays se font un devoir de préparer la meilleure apple pie.

Certains l’aiment avec quelques tranches de cheddar, d’autres accompagnée d’une boule de glace à la vanille. Quelle que soit votre préférence, vous ne pouvez pas vous tromper.

 

Buffalo Wings

Tirant leur nom de la ville – Buffalo, dans l’État de New York – où elles ont été inventées, les Buffalo wings sont une création culinaire baignant dans une sauce salée et épicée. L’histoire de ces ailes de poulet est controversée. Selon la thèse la plus populaire, elles auraient été créées pour la première fois au sein de l’Anchor Bar de Buffalo par Theressa Bellissimo. Celle-ci aurait eu l’idée, en 1964, de recouvrir des ailes de poulet de sauce piquante et de beurre. Depuis, les Buffalo wings sont devenues un plat incontournable pour suivre les matchs de foot, chez soi ou dans un bar sportif. Elles sont souvent servies avec du céleri, des bâtonnets de carotte ainsi qu’une épaisse sauce au fromage bleu, afin d’adoucir le goût relevé des wings.

Si vous êtes un amateur de plats épicés, les Buffalo wings sont un must. Et si vous vous sentez particulièrement aventureux, sachez que tous les ans, lors du Labor Day, la ville de Buffalo – dont les habitants les appellent tout simplement « wings » – fêtent leur plus grande contribution à la gastronomie américaine en organisant le Buffalo Chicken Wing Festival.

 

Cheesesteak

De la viande de bœuf + du fromage + du pain = le cheesesteak de Philadelphie. Ajoutez de l’oignon et des poivrons, et vous obtenez un vrai régal. Inventé à Philadelphie – une ville affectueusement surnommée « City of Brotherly Love » – en 1930, le cheesesteak est copieux et délicieux. Pat et Harry Olivieri sont reconnus comme les inventeurs de ce plat qu’ils ont tout d’abord vendu dans leur stand de hot dogs. Ils ont par la suite ouvert le Pat’s King of Steaks, un restaurant toujours en activité et en concurrence permanente avec Geno’s Steaks pour le titre de meilleur cheesesteak de la ville.

 

Tirant leur inspiration de leurs racines familiales dans les Abruzzes italiennes, les frères Olivieri ont imaginé une recette basée sur du « frizzled beef » (une viande hachée et croustillante). Ils ont par la suite ajouté du fromage (américain, provolone ou Cheese Whiz) et ont étalé le tout dans un pain Amoroso fabriqué localement.

 

Clam Chowder

Alors qu’il existe des versions de ce plat sur l’ensemble de la côte est des États-Unis – et même dans l’ensemble du pays, n’importe quel habitant de la Nouvelle-Angleterre pourra vous dire que le meilleur clam chowder se trouve dans l’une des villes les plus anciennes du pays : Boston, dans le Massachussetts. Il est aujourd’hui possible de trouver ce plat dans l’ensemble de l’État. Alors que cette soupe est assez peu attrayante au premier abord, avec sa couleur blanche bien distincte et sa texture grumeleuse, son goût fait l’unanimité chez les amateurs de fruits de mer.

Le clam chowder traditionnel de la Nouvelle-Angleterre est un mélange de palourdes, de pommes de terre, de porc salé, de crème épaisse et d’herbes. Il en existe une version de Manhattan (avec un bouillon clair et des tomates), de Floride (au piment) et même de la côte ouest, plus légère (où le saumon remplace le porc). Tous sont excellents à leur manière. Mais si vous allez à Boston, n’oubliez pas de commander un grand bol de clam chowder, accompagné d’« oyster crackers ». Vous ne le regretterez pas.

 

Cobb Salad

Inventée en 1937, la Cobb salad est nommée d’après son créateur, Bob Cobb, propriétaire du restaurant The Brown Derby d’Hollywood, en Californie. Selon la légende, un Mr. Cobb affamé aurait réuni les aliments restants du réfrigérateur de son restaurant pour en faire une salade : une tête de laitue, un avocat, un œuf dur, de la ciboulette, du fromage et une vinaigrette traditionnelle ont suffi pour créer cette salade emblématique.

L’expérience nocturne de Mr. Cobb est rapidement devenue un plat populaire auprès des clients du restaurant The Brown Derby, puis dans tout Hollywood et finalement à travers l’ensemble des États-Unis. La salade Cobb a connu de nombreuses variations à travers les années, toutes aussi délicieuses les unes que les autres.

 

Hot Dog

Pour les Américains, rien ne rappelle plus l’été qu’un hot dog. Bon marché et délicieux, il est devenu un plat indispensable pour les amateurs – qu’ils soient novices ou expérimentés – du traditionnel barbecue dans le jardin. S’inspirant des saucisses de Francfort, le hot dog a été inventé par un immigrant allemand nommé Charles Feltman, qui a eu recours à des petits pains pour économiser les assiettes.

Plus tard, Nathan Handwerker, un immigrant polonais, a attiré l’attention sur le hot dog en le proposant sur son stand de Coney Island. Depuis, le hot dog est devenu un symbole de l’été et de la street food américaine. Depuis 102 ans, chaque 4 juillet, ce même stand accueille le Hot Dog Eating Contest, dont le champion en titre a mangé 62 hot dogs en 10 minutes. Âmes sensibles s’abstenir ! Cela dit, si vous recherchez une expérience culinaire authentiquement américaine, mangez un hot dog – avec ou sans ketchup.

 

S’mores

Son nom vous dit tout : avec ces gourmandises chaudes, gluantes et sucrées, il est impossible de n’en manger qu’un. Il s’agit d’une recette typiquement américaine, et d’un magnifique exemple de comment quelqu’un peut, aux États-Unis, prendre plusieurs aliments différents et créer quelque chose de totalement nouveau qui finit par s’ancrer dans la culture populaire. Les S’mores, qui sont synonymes de feu de camp ou de soirées pyjama, sont meilleurs préparés au-dessus d’une flamme et sous les étoiles… Il s’agit d’un marshmallow grillé et d’un carré de chocolat fondus entre deux biscuits Graham.

Personne ne sait vraiment qui a inventé le S’more. Toutefois, en 1927, les Girl Scouts of America ont publié une recette de cette gourmandise, qui fait depuis référence. Lorsque vous serez aux États-Unis, n’oubliez pas de fêter cette tradition le 10 août, le jour national du S’more. Une bonne occasion de manger quelque chose de vraiment délicieux.

Mandy Cook
Mandy Cook

Moi c’est Mandy, ravie de vous rencontrer ! Basée à Boston, je me spécialise dans l’écriture, le marketing et la création et suis une citoyenne du monde convaincue. Parmi mes hobbies : chanter dans un groupe a cappella semi-professionnel, élaborer des théories sur Game of Thrones et manger des tacos. Passionnée de voyages, je suis une fan des Beatles depuis ma plus tendre enfance et amoureuse de tout ce qui touche à l’Italie.

Les plus populaires

Voir plus de Voyage et Culture