Repartez Au Pair aux États-Unis

Pourquoi 4 Au Pairs ont décidé de se relancer dans l'aventure

Une année entière en tant qu’Au Pair aux États-Unis peut paraître long,  mais nos Au Pairs qui ont terminé leur aventure vous diront que cette année (ou deux) passe à une vitesse folle. Certains d’entre eux ont même souvent envie de revivre cette expérience. Heureusement, il existe une solution : le programme Return Au Pair !

 

Il offre aux Au Pairs qui ont terminé leur séjour de 12 mois (ou plus) aux États-Unis une chance de recommencer l’aventure, à compter qu’ils aient quitté le pays depuis au moins 2 ans. Ces derniers ont ainsi le choix de retourner dans leur ancienne famille d’accueil ou d’en trouver une nouvelle. C’est pour eux l’occasion parfaite de continuer à vivre le rêve américain, d’atteindre de nouveaux objectifs et de continuer à grandir.

 

Nous avons demandé à quatre personnes qui sont reparties Au Pair pourquoi elles avaient pris cette décision et ce qui rend cette deuxième aventure aussi spéciale.

Camilla, Au Pair danoise

 

Pourquoi avez-vous décidé de repartir Au Pair ?

J’ai décidé de ne pas prolonger mon séjour à la fin de ma première année Au Pair parce que j’avais l’impression de passer à côté de beaucoup de choses chez moi. J’étais aussi pressée de rentrer et de me lancer dans des études pour faire comme tous mes amis. Qu’est-ce que j’avais tort !

 

J’ai su que j’avais pris la mauvaise décision à la seconde même où j’ai posé les pieds sur le sol danois. Tout le monde menait sa petite vie monotone, rien n’avait changé. J’ai aussi vite compris que je pouvais faire des études à n’importe quel moment de ma vie. Ma famille d’accueil me manquait aussi terriblement.

 

Avec le temps, j’ai fini par accepter la situation et je suis retournée sur les bancs de l’école. Mais environ un an avant d’avoir fini mes études, je me suis rendu compte que je ne pourrais plus participer au programme Au Pair après mes 27 ans. Je ne savais pas trop ce que je voulais faire après mes études et pour tout vous avouer, j’avais surtout envie d’échapper encore un peu à la vie d’adulte.

 

J’ai appelé ma mère et je lui ai annoncé. J’ai retenu ma respiration après m’être confiée et sa réponse a terminé de me convaincre. Elle m’a dit : « J’ai toujours su que tu y retournerais. Tu as encore des choses à vivre là-bas, tu n’as pas tourné la page et ce pays est devenu ton deuxième chez toi. Ne te préoccupe pas de ce que pensent les autres. On n’a qu’une seule vie, alors tu devrais écouter ton cœur ». C’est là que j’ai su que je devais absolument repartir Au Pair. Attention, spoiler : c’est la meilleure décision que j’ai prise de ma vie !

 

En quoi diffère votre expérience cette fois-ci ? 

La plus grande différence, c’est moi. J’avais 20 ans la première fois, j’en ai aujourd’hui 26. Même si je me trouvais mature à l’époque, je suis bien plus sûre de qui je suis aujourd’hui. Cette fois-ci, je savais exactement ce que je recherchais dans une famille d’accueil et ce que j’attendais du programme. Je n’ai pas les mêmes priorités non plus. Cette fois-ci, je tiens beaucoup plus à passer du bon temps avec ma famille d’accueil et ma priorité n°1 est de voyager le plus possible. Je veux également suivre des cours qui me serviront dans ma future carrière.

 

Eliana, Au Pair argentine

 

Pourquoi avez-vous décidé de repartir Au Pair ?

J’ai adoré ma première expérience ! J’ai gardé contact avec ma famille d’accueil (je leur ai même rendu visite en 2019) et ils m’ont demandé de revenir en 2020.

 

De quoi aviez-vous le plus hâte pour votre retour aux États-Unis.

De revoir ma famille d’accueil ! On se considère réellement comme des membres d’une même famille ! J’ai aussi hâte de visiter tous les endroits que je n’ai pas pu voir la première fois et de retourner dans ceux que j’ai adorés.

 

Des conseils pour d’anciens Au Pairs qui envisagent de se relancer dans l’aventure ?

Foncez ! C’est une expérience totalement différente, que vous retourniez dans votre famille d’accueil ou en trouviez une nouvelle.

 

Anna, Au Pair allemande

 

Pourquoi avez-vous décidé de repartir Au Pair ?

Je suis partie Au Pair en 2013-2014 et ce fut la meilleure année de ma vie. J’ai passé un séjour incroyable avec ma famille d’accueil à Cincinnati et je me suis fait des amis que je considère encore pour certains mes meilleurs amis. C’était génial ! J’ai voyagé dans tout le pays et j’ai vécu le rêve américain.

 

De retour en Allemagne, je me suis lancée dans des études, en sachant très bien que je retournerais un jour aux États-Unis, ma deuxième maison. Je suis devenue Meeting Leader au sein de l’équipe Cultural Care en Allemagne et j’ai rencontré de nombreux et nombreuses futur(e)s Au Pair. Cela m’a encore plus donné envie d’y retourner. J’ai fait des études de sciences politiques et de culture américaine, donc même ma carrière a été directement influencée par mon amour pour ce pays.

 

Votre première expérience Au Pair vous a-t-elle aidée pour le processus de matching ?

Oui, je pense que cela m’a aidée. J’étais également plus âgée et j’avais déjà vécu et conduit aux États-Unis.

 

En quoi diffère votre expérience cette fois-ci ? 

C’est totalement différent à cause de la pandémie, mais c’est aussi assez comparable dans le sens où je dois à nouveau faire connaissance avec une nouvelle famille, m’adapter à un nouvel environnement et trouver mon rythme.

 

Repartir Au Pair en pleine pandémie permet de nouer des liens encore bien plus forts avec sa famille d’accueil. Les parents sont devenus comme des frères et sœurs pour moi et j’adore passer de bons moments avec toute la famille.

 

Des conseils pour d’anciens Au Pairs qui envisagent de se relancer dans l’aventure ?

Foncez ! Je suis extrêmement reconnaissante d’avoir la chance de revivre mon propre rêve américain.

 

Laura, Au Pair autrichienne

 

Pourquoi avez-vous décidé de repartir Au Pair ?

J’ai décidé de repartir Au Pair parce que j’ai commencé à suivre des cours par correspondance. Je me suis dit que ça irait bien avec le fait d’être Au Pair puisque je pouvais étudier et suivre mes cours pendant que les enfants sont à l’école. Avant le COVID, ça fonctionnait assez bien.

 

Votre première expérience Au Pair vous a-t-elle aidée pour le processus de matching ?

Mon expérience précédente m’a clairement aidée. J’ai eu énormément de demandes de connexion. Le fait que je possédais déjà un numéro de sécurité sociale américain, que j’avais déjà vécu loin de chez moi pendant une longue durée, que j’avais l’habitude de conduire aux États-Unis et que j’avais une tonne d’expérience de garde d’enfants a clairement joué en ma faveur.

 

En quoi diffère votre expérience cette fois-ci ? 

On apprend toujours de nouvelles choses quand on vit dans un nouvel environnement et qu’on s’occupe d’enfants. J’essaye aussi de faire un meilleur usage de mon temps libre. En dehors de mes cours, j’essaye de travailler autant que possible et de découvrir de nouveaux hobbies.

 

Si repartir aux États-Unis vous intéresse, contactez-nous pour en savoir plus !

Cultural Care Au Pair
Cultural Care Au Pair
Cultural Care Au Pair here! We believe that cultural exchange makes the world a better place – and so we’ve made it our life’s mission to help au pairs have enriching experiences in the USA. When we’re not helping au pairs travel, learn and grow in America, we’re probably eating candy from around the world and drinking copious amounts of coffee.
    A line drawing of a gumball machine

    Make a difference as an Ambassador!

    You can help improve our program and positively impact the lives of other au pairs. If you’re a current or former au pair, apply to join our Ambassador program today.

    Apply Now