3 façons de faire la différence en tant qu’Au Pair

« Partir Au Pair ce n’est pas une année dans une vie, mais toute une vie dans une année ! » Ce sentiment partagé par de nombreux Au Pairs est la preuve que l’aventure Au Pair est l’une des plus enrichissantes. Elle vous permet notamment de gagner de l’argent tout en vivant à l’étranger, de voyagerd’apprendre l’anglais, de vous forger une seconde famille aux États-Unis et de vous faire des amis venus du monde entier. Mais surtout, elle vous offre la chance de laisser votre marque sur le monde et de le transformer. 

Les Au Pairs, comme Luisa de Colombie, ont une influence énorme sur les plus petits, leurs host kids !

Les Au Pairs ont un impact positif sur les enfants à leur charge

La plus grande influence qu’exercent généralement les Au Pairs est sur les plus petits, c’est-à-dire leurs host kids ! En effet, ils et elles aident leurs bébés, jeunes enfants, enfants en âge d’aller à l’école et ados à passer sereinement les étapes importantes de leur vie, à se forger une bonne estime de soi, à se sentir aimés et à découvrir un nouvel aspect du monde. Kelly, host mom en Californie confie : « Niki a enseigné à mon fils les bonnes manières, l’importance du partage et de la créativité et lui a appris à apprécier la beauté de la nature et à traiter les gens avec gentillesse. Quand je lui dis « je t’aime », il me répond toujours : « Je t’aime aussi maman. Et papa. Et Niki. » Elle a eu énormément d’influence sur lui depuis qu’elle est arrivée chez nous. » 

Kira, Au Pair allemande, adore servir d’exemple pour ses host kids : « J’ai l’impression d’avoir trouvé un deuxième chez moi et une seconde famille. »

Ashley, host mom, a également remarqué l’influence de son Au Pair Sofia sur sa famille. « Elle s’occupe de nos enfants et nous apporte amour, patience, gentillesse, fun et un aperçu de sa culture au quotidien. Nous adorons l’entendre parler de ses projets de devenir médecin. Notre garçon de deux ans nous a annoncé qu’il voulait lui aussi devenir médecin, comme Sofia. Cette jeune femme a changé notre famille à jamais et nous avons hâte de voir ce que l’avenir lui réserve. Nous sommes sûrs qu’il sera brillant. » 

Les Au Pairs sont des ambassadeurs de leur pays natal

Les Au Pairs sont de très bons ambassadeurs et ambassadrices de leur pays natal auprès de leur famille d’accueil et leurs amis avec qui ils partagent leurs fêtes nationales, leur gastronomie, leur langue et leurs traditions. Une simple conversation peut venir à bout des stéréotypes et favoriser une meilleure compréhension d’un lieu ou d’un peuple. 

Notre Au Pair Melanie voulait faire tout son possible pour que les Américains en sachent plus sur son pays natal, le Mexique, pendant son année aux États-Unis.

Melanie, une Au Pair originaire du Mexique, explique qu’avant son départ pour les États-Unis, elle s’est rendu compte que « la plupart des préjugés et idées fausses sur mon peuple et ma culture résident simplement dans l’ignorance. » Ainsi, parmi les nombreux objectifs qu’elle s’était fixés pour son année se trouvait celui d’aider les Américains à mieux comprendre les Mexicains. « Partir Au Pair aux États-Unis a pour moi été l’occasion de représenter le Mexique et montrer aux Américains qui sont réellement les Mexicains. » 

Herschelle, Au Pair originaire d’Afrique du Sud, compte de nombreux fans dans le quartier du Massachusetts où il réside avec sa famille d’accueil.

Il est tout à fait courant que les Au Pairs influencent également leur(s) communauté(s). Par exemple, Herschelle, originaire d’Afrique du Sud, aura véritablement marqué les esprits des enfants du quartier. « Depuis que Herschelle est arrivé, nous avons des visites tous les jours. Les enfants du quartier veulent passer du temps avec lui, lui parler ou même promener notre chien avec lui. Il est vraiment devenu la mascotte de notre quartier ! » raconte Helen, sa host mom. 

 

Pendant leur séjour aux États-Unis, les Au Pairs en apprennent également davantage sur les Américains et leur style de vie. D’ailleurs, le sondage EurekaFact 2020 révèle que 97 % des anciens Au Pairs estiment mieux comprendre la culture américaine depuis leur expérience aux États-Unis. De plus, pendant nos entretiens pour la campagne vidéo 10 questions de Cultural Carenous avons remarqué que la majorité des Au Pairs nous disaient avoir trouvé les Américains plus sympas et avenants que ce à quoi ils s’attendaient ! L’immersion dans un pays est donc une bonne façon de confronter ses a priori. 

Sarka, Au Pair tchèque, et son amie suédoise Vilma, adorent partager les traditions et les plats typiques des fêtes de leurs pays avec leurs host kids.

Deux facteurs favorisent une meilleure compréhension de la culture de l’autre dans l’aventure Au Pair. Premièrement, le fait que les Au Pairs vivent avec leur famille d’accueil, dans leur maison, et deuxièmement, le fait que la durée minimum de séjour soit d’un an. « On ne peut pas vraiment changer les a priori de quelqu’un sur sa personne ou son pays en passant juste une semaine de vacances quelque part, explique Brigid, une ancienne Au Pair. Mais en tant qu’Au Pair, nous avons l’espace et le temps pour. » Les échanges culturels au cœur du programme Au Pair contribuent au renforcement de l’entente et de l’empathie à l’international. 

Les Au Pairs deviennent des agents du progrès

Des Au Pairs se sont portés bénévoles pour le marathon de New York et en sont ressortis grandis et fiers d’avoir aidé !

De nombreux Au Pairs trouvent des façons de venir en aide à leurs prochains durant leur année (ou deux) aux États-Unis, étendant ainsi leur influence à d’autres personnes et domaines. Par exemple, notre Au Pair colombienne Isabel s’est portée volontaire pour discuter avec des personnes âgées isolées pendant la crise de COVID-19. Tamar, originaire du Royaume-Uni, a organisé une collecte pour la banque alimentaire locale au moment de Thanksgiving. Klaudia, originaire de Pologne, a quant à elle fait du bénévolat lors du marathon de New York et Jona, Au Pair allemande, a fait du bénévolat pour un refuge près de chez elle. 

Muriel, Au Pair originaire d’Allemagne, soutient le mouvement Black Lives Matter avec ses host kids.

Les Au Pairs accordent également du temps aux causes qui leur tiennent à cœur. Jeanne, originaire d’Afrique du Sud, a par exemple beaucoup discuté de justice sociale avec sa famille d’accueil et a apporté son soutien à la communauté noire de sa ville en participant à des rassemblements. Sa host mom, Monique, a beaucoup apprécié l’aide de Jeanne et le fait qu’elle « rappelle sans cesse à mes enfants que leur vie compte. » Arantxa, originaire du Mexique, s’est déguisée en ours polaire (!) pour lutter contre les changements climatiques. Enfin, l’Au Pair argentine Joana milite pour les droits des femmes. 

Joana, Au Pair originaire d’Argentine, posant à côté de la statue Fearless Girl à New York, raconte qu’elle « milite pour les droits des femmes depuis des années et que cette expérience lui a permis de partager ses opinions avec des personnes d’autres pays ».

Parfois, les Au Pairs décident de participer aux actions de bienfaisance de leur famille d’accueil ou de leur Local Childcare Consultant (LCCs). D’autres fois, ils et elles cherchent leur propre moyen d’aider les autres, encouragés par l’assurance qu’ils et elles ont acquis et la tradition américaine du bénévolat. 

 

Dans tous les cas, les Au Pairs peuvent mettre à profit leur séjour aux États-Unis pour œuvrer pour le bien et avoir un impact encore plus positif sur le monde. 

Cultural Care Au Pair
Cultural Care Au Pair
Ici Cultural Care Au Pair ! Nous sommes convaincus que les échanges culturels rendent le monde meilleur, donc nous avons fait notre mission d’aider les Au Pairs à vivre des expériences inoubliables aux États-Unis. Quand nous ne sommes pas occupés à aider les Au Pairs à voyager, apprendre et s’épanouir en Amérique, c’est que nous sommes probablement en train de tester des friandises du monde entier et de boire des litres de café.